La méthode agile pour les nuls

La méthode agile pour les nuls
08 janvier 2020
Mis à jour le : 10 janvier 2020
Publié par Équipe NetExplorer

La méthode agile. Malgré sa présence de plus en plus fréquente dans les conversations, beaucoup ont des difficultés à saisir pleinement en quoi consiste cette méthode de travail. Quelles en sont les bases et que peut-elle apporter à votre gestion de projet ?

LE PRINCIPE DE BASE

La méthode agile, contrairement à la méthode classique dite « en cascade », met au centre de son fonctionnement l’évolutivité du projet et la communication avec le commanditaire. Plutôt que d’organiser le développement tout entier du projet à partir d’un brainstorming de départ, celle-ci s’appuie sur la définition d’objectifs à court terme et le réajustement constant du projet en fonction des résultats. Concrètement, plutôt que d’établir une feuille de route détaillée au départ et s’y conformer malgré les imprévus, l’agilité accepte le fait qu’un projet puisse évoluer et ajuste les tâches en conséquence.

La méthodologie agile s’appuie donc sur 4 piliers, déterminés par le manifeste agile :

  • La communication avec le client
  • L’équipe et l’interaction entre les individus
  • L’adaptation au changement
  • La fonctionnalité avec des livraisons opérationnelles régulières plutôt que de la documentation

En pratique, un projet agile avance au rythme de sessions de travail courtes avec des livraisons régulières et de nombreuses réunions avec le commanditaire, le but étant une livraison rapide et adaptée à l’évolution des demandes du client.

QUELS AVANTAGES ?

L’avantage principal de la méthode agile, qui est aussi son objectif premier, est l’augmentation de la satisfaction client et la réduction des désaccords face au produit fini. En effet, dans une méthode de gestion de projet classique l’objectif, le budget et l’organisation sont décidés en amont et n’évoluent pas durant le projet. Mais pendant le déroulement du projet l’équipe se retrouve invariablement face à des imprévus qui influencent le projet et/ou le budget, ce qui lors de la livraison entraîne une insatisfaction du commanditaire et une frustration de l’équipe, voire le besoin de reprendre le projet. La méthode agile permet donc d’adapter le projet aux évolutions des besoins du client et au budget, et d’obtenir une satisfaction client maximale.

L’autre avantage important de la méthode agile, c’est le contrôle qu’elle confère sur le projet. Budget, ressources, organisation, tout est revu à chaque étape de la production et modifié si nécessaire. Cela permet d’accélérer le projet et de faire des économies sur le budget.

LES INCONVÉNIENTS :

Même si elle est plébiscitée par nombre d’entreprises, la méthode agile a, comme tout, des inconvénients. En effet, celle-ci est basée sur la communication et cela entraîne deux problèmes : le premier étant la disponibilité du client. Celui-ci doit être disponible pour des réunions régulières, et pour échanger fréquemment durant le projet, ce qui n’est pas toujours réalisable. Ensuite, la mise en avant de la communication orale implique parfois une insuffisance de documents écrits, ce qui peut causer des difficultés en termes de suivi ou dans le cas d’un nouvel arrivant dans l’équipe.

DIFFÉRENTES MÉTHODES D’APPLICATION

La gestion de projet agile fait appel à un grand nombre de méthodes différentes. On entend d’ailleurs souvent parler d’« approche » agile plutôt que de méthode, car les méthodes sont nombreuses et adaptées selon le secteur d’activité. Parmi les plus connues et utilisées, on retrouve par exemple la méthode scrum (découpage d’un projet en « sprints » ou blocs de temps) ou la méthode kanban (séparation des tâches pour un classement par priorité). Les différentes méthodes comportent cependant toutes des points communs : une séparation et priorisation des tâches pour une meilleure efficacité, et un flux de travail très visible avec la liste des tâches accessibles pour toute l’équipe projet.

Il est donc important, avant de passer à l’approche agile dans votre entreprise, de prendre connaissances des différentes méthodes existantes afin de choisir la plus adaptée à votre cas et à vos besoins.

COMMENT LE METTRE EN PLACE EN ENTREPRISE ?

Instaurer un mode de fonctionnement agile peut être complexe dans une entreprise qui fonctionne autrement depuis longtemps. Il ne faut pas négliger l’étape organisation : il faut monter une équipe adaptée, mais aussi soumettre le changement de méthode à la direction et s’assurer que celle-ci l’accepte et est prête à laisser l’autonomie nécessaire aux équipes de travail. Il faut ensuite prendre en compte le temps et le budget nécessaire pour former les équipes aux méthodes agiles. Enfin, il ne faut pas oublier que les méthodes agiles sont basées sur la communication, ce qui a une influence directe sur l’organisation du temps de travail.

Il faut donc prendre en considération tous ces besoins et ne pas oublier le plus important : le changement prend du temps, et il faut de nombreux essais et réajustements avant d’instaurer un changement complet.

Vous voilà donc prêts à faire évoluer votre gestion de projet !


infographie methode agile

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.