cloud écoresponsable

Cloud écoresponsable : vers une meilleure gestion des données pour les entreprises

 

Dans un paysage économique où l’informatique occupe une place centrale, les entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou de grande envergure, allouent souvent plus de 30 % de leur budget informatique au stockage et à la gestion des données. Cependant, malgré cette allocation budgétaire importante, beaucoup ne se tournent pas vers des hébergeurs écoresponsables. Il est crucial de comprendre les enjeux et les points essentiels à considérer pour choisir un prestataire engagé dans la réduction de son impact environnemental. Dans cet article, nous explorerons en détail les aspects à prendre en compte pour adopter une approche de gestion de données respectueuse de l’environnement au sein d’un Cloud écoresponsable.

Contexte

Les datacenters jouent déjà un rôle significatif dans la consommation mondiale d’électricité, représentant 1 % de celle-ci, ainsi que dans les émissions de gaz à effet de serre, contribuant à hauteur de 0,3 %. Pourtant, en faisant des choix judicieux et en adoptant des pratiques écoresponsables, les entreprises peuvent faire une différence notable dans cette dynamique. Avant d’entrer dans les détails de la transition vers un Cloud écoresponsable, il est important d’examiner certains aspects clés.

Les points de vigilance pour un Cloud écoresponsable

S’assurer de la conformité des datacenters

La source d’énergie, la durée de vie des équipements et l’efficacité énergétique sont des éléments primordiaux pour un datacenter écoresponsable. Avant de faire un choix, plusieurs points cruciaux méritent d’être évalués. Pour commencer, il est important de vérifier la provenance de l’énergie. Cela passe notamment par les normes ISO 14001 (Management Environnemental) et ISO 50001 (Management de l’énergie), délivrées par des organismes indépendants, qui permettent de garantir que l’énergie produite provient de sources renouvelables.

Un autre point important consiste à vérifier l’adhésion au Code de conduite européen. Ce code vise à améliorer l’efficacité énergétique des datacenters. Enfin, afin de s’assurer de la conformité énergétique du datacenter, il est également recommandé d’évaluer le Power Usage Effectiveness (PUE). Ce chiffre indique l’empreinte écologique du datacenter, avec un seuil recommandé de PUE inférieur à 1,7 (14 MW), tenant compte du design, de la température extérieure ou encore de son taux d’occupation.

Examiner la qualité de l’infrastructure

L’efficacité opérationnelle et énergétique dépend de la qualité de l’infrastructure. Utiliser des équipements récents et opter pour des services mutualisés pour le stockage des données sont des stratégies clés. L’utilisation de disques à grande capacité (SSD), de serveurs à haute densité équipés de processeurs performants et d’un système de refroidissement bien pensé contribuent à une performance énergétique accrue. Ces éléments sont absolument à prendre en compte lorsque l’on souhaite réduire son empreinte numérique. Pour en savoir plus sur la qualité de l’infrastructure NetExplorer, située en France et basée sur des technologies de pointe, nous vous invitons à vous rendre sur cette page.

Privilégier une approche écoresponsable globale

Les décisions stratégiques relatives à l’efficacité énergétique et à l’impact environnemental doivent impliquer tous les services dédiés au fonctionnement des datacenters. Cette approche passe par des étapes importantes telles que : la gestion à distance des opérations, une politique de maintenance préventive pour réduire les pannes et le gaspillage de ressources, une politique de recyclage ou encore un processus d’achat écoresponsable.

La responsabilisation et la sensibilisation des utilisateurs finaux permet également d’adopter une approche globale. En effet, outre le choix du datacenter, la manière dont les données sont utilisées est cruciale. Les solutions logicielles doivent permettre aux utilisateurs de surveiller la quantité de données stockées, de gérer l’espace de stockage, de définir des durées de vie pour les fichiers, et d’utiliser des méthodes de partage efficaces pour limiter l’envoi de fichiers volumineux. La solution de gestion de fichiers NetExplorer permet notamment aux utilisateurs d’avoir la maîtrise de leurs données et de ce fait d’adopter des usages écoresponsables pour limiter leur empreinte.

Pour conclure

À l’ère où les datacenters jouent un rôle majeur dans notre consommation d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre, la transition vers un Cloud écoresponsable est une étape nécessaire pour chaque entreprise. En prenant des mesures pour choisir des datacenters conformes, optimiser les infrastructures, promouvoir des politiques écoresponsables à tous les niveaux et éduquer les utilisateurs, les entreprises peuvent contribuer significativement à la préservation de notre environnement numérique. Le choix est clair : agir dès aujourd’hui pour un avenir numérique plus vert.

NetExplorer vous accompagne dans cette transition afin de faciliter la gestion des fichiers de votre entreprise, que vous fassiez partie d’une PME, ETI ou bien même d’un grand groupe. En plaçant votre confiance dans notre Cloud écoresponsable et souverain, ayez l’assurance d’une empreinte carbone plus faible tout en fluidifiant le travail de vos équipes.

Découvrir des articles similaires