Cloud privé / cloud public

25 janvier 2017
Publié par Equipe NetExplorer

Le cloud computing a le vent en poupe et rencontre un vif succès auprès des utilisateurs ! Les entreprises optent de plus en plus pour cette méthode de stockage et de partage de documents sécurisée, rapide et efficace. Ce procédé qui facilite le travail collaboratif, améliore les sauvegardes de fichiers en ligne et préserve les données numériques, est employé au quotidien dans le monde professionnel. En effet, le Cloud s'est démocratisé ces dernières années et devient aujourd'hui un outil indispensable et séduisant.

Il n'est plus nécessaire de se soucier du support de travail adéquat, de l’endroit où l’on veut travailler ou de l’heure à laquelle nous souhaitons retrouver telle ou telle information. Le cloud est disponible tout le temps, partout et via n’importe quel support. Il nous simplifie la vie !

Mais qu'est-ce qui différencie le cloud public du cloud privé, ces deux termes de la toile qui font régulièrement parler d'eux ?

Le cloud privé

Le cloud privé est un type de cloud computing utilisé et exploité par une seule organisation qui reste autonome concernant la gestion de son système d’information. En d'autres termes, le cloud privé est représenté par un environnement sécurisé avec un accès conçu pour un seul client. Ainsi, seules les personnes autorisées, peuvent avoir accès aux dossiers ou documents stockés sur le cloud.

L’entreprise et ses collaborateurs peuvent alors utiliser leurs données, quel que soit le support choisi : ordinateur, tablette ou mobile et quel que soit l’endroit souhaité : au sein des locaux de la société ou à l’extérieur.

Le cloud privé appelé également cloud d’Entreprise peut convenir à des petites ou grandes structures ayant besoin de sécuriser des informations parfois confidentielles ou sensibles, et désireuses d'accroître leur réactivité. Aujourd'hui, les entreprises se soucient davantage de la disponibilité de leurs données stockées ainsi que de la rapidité du service cloud proposé. Elles recherchent des outils clés en main qui facilitent la gestion de leurs projets et qui leur font gagner du temps.

Avec ce type de cloud, un seul et même serveur est utilisé pour toutes les informations sauvegardées par l’entité et ses utilisateurs. Ce serveur peut être installé en interne, on parlera alors de cloud privé interne (On-premise) ou bien administré par un prestataire tiers, ce qui correspond au cloud privé externe. Dans un data center, l’infrastructure informatique est alors isolée des autres environnements. Cela permet une confidentialité et une protection des données renforcées.

Les avantages principaux du cloud privé

  • Sécurité et confidentialité : le cloud privé, qu’il soit hébergé dans l'entreprise en interne ou dans un datacenter, assure un niveau de sécurité très élevé ainsi qu'une protection importante des données du fait qu'il s'agisse d'un environnement totalement isolé et consacré à une seule organisation. Cette dernière dispose alors d'un contrôle sur ses informations et sur l'infrastructure, ce qui n'est pas négligeable.
  • Performance : le cloud privé permet le sur-mesure, les sociétés bénéficient d'un niveau de performance élevé.
  • Efficacité : les données informatiques sont virtualisées et regroupées. De ce fait, l’infrastructure utilise sa capacité au maximum.
  • Coûts réduits : il s'agit d'un modèle de « paiement à l’utilisation » c'est-à-dire que les utilisateurs ne payent que ce qu'ils consomment. Les coûts sont ainsi réduits car les entreprises limitent les investissements concernant les capacités inutilisées.
  • Fiabilité : les ressources hébergées auprès d'un tiers garantissent à l'entreprise cliente une meilleure sécurité physique au niveau de l'infrastructure.

Le cloud public

Le cloud public, quant à lui, offre un hébergement de données administré par un fournisseur tiers et accessible via Internet (plus particulièrement via un site internet appelé aussi un portail). Le fournisseur loue alors à plusieurs entités un espace, les utilisateurs disposant de services et de stockage de leurs données. Ce cloud propose des modèles de services différents : Software as a Service (SaaS), Platform as a Service (PaaS) ou Infrastructure as a Service (IaaS) selon les besoins des clients.

Les utilisateurs n'ont pas d'informations précises concernant l'endroit sur lequel les services sont déployés dans le cloud public. En effet, les données des clients du cloud sont hébergées sur différents serveurs qui sont accessibles par de nombreux utilisateurs. Le stockage et le partage des informations sont ainsi mutualisés.

Cette solution vise généralement les particuliers qui souhaitent accéder à un service de stockage de fichiers en ligne simple et peu coûteux.

Les avantages principaux du cloud public

  • Accessible à tous : il s'agit d'une solution à moindres coûts étant donné que les ressources sont mutualisées entre tous les consommateurs.
  • Simplicité et rapidité : les entreprises ou les particuliers souhaitant bénéficier d'un service dans un temps très court et qui ont peu de contraintes réglementaires vont davantage se tourner vers le cloud public. Ce dernier est simple d'utilisation, les clients doivent juste se connecter au service à l'aide d'Internet.

Qu'en est-il de NetExplorer ? 

Notre entreprise met l'accent sur la sécurité de vos informations en entreprise ! C'est pourquoi, nos solutions sécurisées de stockage et de partage de données sont proposées uniquement à travers des offres en cloud privé.

Partager cet article :