Cybersécurité en entreprise : enjeux, risques et bonnes pratiques

Cybersécurité en entreprise : enjeux, risques et bonnes pratiques
14 avril 2020
Publié par Équipe NetExplorer

La transformation numérique et l'utilisation du cloud ont fait naître de nouveaux risques que toutes les organisations ne sont pas prêtes à affronter. En 2019, 80% des entreprises ont été victimes d'au moins une cyberattaque. Les enjeux et les risques en matière de cybersécurité en entreprise deviennent donc de plus en plus importants. Face à cette menace, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour renforcer la sécurité des données de sa société ?

Les enjeux les plus importants de la cybersécurité en entreprise

Selon le baromètre publié par le CESIN (Club des Experts de la Sécurité de l'Information et du Numérique), le nombre de cyberattaques auxquelles font face les entreprises tend à se stabiliser. Cependant, les cyberattaques ont un impact plus profond sur la sécurité des systèmes d'information et des données numériques des structures touchées. Les enjeux deviennent donc plus importants avec le recours massif aux services cloud et l'explosion de l'Internet des Objets (IoT).

Aujourd'hui, 87 % des sociétés utilisent des systèmes d'information entièrement basés sur le cloud, dont 52 % sont des clouds publics. L'interconnexion est aussi de plus en plus utilisée pour faciliter l'accès aux données via la mobilité avec les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables.

Dans ce contexte, les risques de violations de données et de failles de sécurité ne cessent de s'intensifier. Des cyberattaques peuvent donc entraîner une interruption ou un ralentissement des activités avec des conséquences plus ou moins lourdes :

  • baisse de la productivité,
  • retards de livraison,
  • effondrement du chiffre d'affaires,
  • indisponibilité des services offerts pendant une période significative.

Par exemple, la cyberattaque dirigée contre la chaîne de télévision francophone TV5 Monde en 2015 lui a coûté environ 20 millions d'euros sur cinq ans. En mai 2017, plus de 300 000 postes de travail professionnels ont été infectés par le virus WannaCry dans 150 pays. Ce cyberincident a paralysé les activités de centaines d'organisations dans le monde.

Avoir des systèmes efficaces de cyberprotection n'est donc plus une option, mais une nécessité.

sécurité informatique des entreprises

Les cybermenaces les plus redoutées en entreprise

En matière de sécurité informatique, les grands groupes aussi bien que les PME doivent se réorganiser pour faire face à plusieurs types attaques. Parmi ceux-ci figurent les menaces les plus redoutées :

  • le phishing,
  • l'attaque au virus informatique,
  • le ransomware.

Le phishing

Le phishing ou hameçonnage consiste à utiliser un email, un site web ou un téléchargement furtif pour collecter des données confidentielles en se faisant passer par une personne de confiance. 24 % des attaques auxquelles font face chaque année les sociétés sont de l'ordre du phishing.

Cette technique est également utilisée pour rendre les ordinateurs vulnérables à l'injection d'un logiciel malveillant. Elle peut porter atteinte à l'intégrité de l'infrastructure informatique de l'organisation victime.

Le malware

L'attaque au virus informatique est une arme utilisée par les hackers pour s'introduire dans le réseau informatique d'une société. De là, ils peuvent détruire ou espionner les données pour soustraire des informations sensibles (secrets de fabrication, droits de propriété, mots de passe…). Ce type d'intrusion peut paralyser le système d'information de l'organisation concernée. C'est l'une des attaques les plus utilisées dans l'univers de la concurrence industrielle.

Le ransomware

Le ransomware est quant à lui un outil employé par les pirates pour gagner de l'argent. C'est une forme d'attaque par virus qui consiste à chiffrer les données importantes du réseau infecté et à en priver l'accès aux utilisateurs. Pour retrouver ses informations confidentielles, l'entreprise est incitée à verser une rançon.

À ces menaces s'ajoutent les risques liés aux négligences humaines et aux services cloud. 90 % des problèmes de violation de données sont causés par des erreurs humaines.

En matière de sécurité numérique, le stockage sur le cloud offre plus d'avantages que d'inconvénients. Mais, à partir du moment où les outils sont mal utilisés ou mal entretenus, le cloud peut être la source d'importants risques. Le Shadow IT en est un exemple. Ce cyberrisque consiste à utiliser une application non approuvée pour consulter les données de l'entreprise. Le risque augmente lorsque les utilisateurs ignorent les consignes élémentaires de sécurité alors que les outils cloud sont de plus en plus utilisés. Cela entraîne une vulnérabilité résiduelle permanente des données numériques.

Cybersécurité en entreprise : les bonnes pratiques à adopter

Pour faire face aux multiples risques issus de la transformation numérique, il est important d'adopter les bonnes pratiques de sécurité informatique. Il faut par exemple :

  • identifier les données sensibles à protéger,
  • adopter des outils sécurisés,
  • mettre en place une stratégie de résilience,
  • sensibiliser les salariés.

L'identification des données sensibles à protéger

En entreprise, toutes les informations ne sont pas précieuses, certaines sont plus sensibles que d'autres. Pour garantir une sécurité optimale, vous devez identifier les données à risque afin de focaliser les efforts de protection sur elles. Cette stratégie de management des risques permet d'avoir une politique de conservation des données pertinente et efficace.

L'utilisation des bons outils

Pour répondre aux menaces numériques, il est nécessaire d'adopter au moins quatre types d'outils :

  • les outils « en amont » (ceux qui vont empêcher qu'il y ait une attaque),
  • les outils de détection (ceux qui repèrent les anomalies),
  • les outils de remédiation ou d'analyse,
  • les outils de correction.

Ces outils sont indispensables pour évaluer les risques et corriger les éventuelles failles techniques détectées dans le réseau informatique d'une société. Ils permettent d'appréhender les menaces et d'y remédier avant qu'elles n'impactent l'intégrité du réseau.

Une solution de stockage en ligne sécurisée comme celle que propose NetExplorer s'avère indispensable pour garantir l'intégrité des données et éviter toute situation embarrassante.

sécurité informatique en ligne grâce au cloud

La mise en place d'une stratégie de résilience

Aujourd'hui, moins d'une société sur deux se sent capable de gérer une cyberattaque de grande ampleur. Mais il est important de développer une bonne résilience face aux attaques cybercriminelles. Cela consiste à déterminer les mesures à prendre et les actions à réaliser pour répondre à une cyberattaque. Cette stratégie vous permettra de préserver vos activités et de remettre votre entreprise sur les rails le plus vite possible après une attaque.

La sensibilisation des salariés

De toutes les mesures de sécurité prises pour renforcer la cybersécurité dans une organisation, la dimension humaine ne peut pas être négligée. La plupart des pirates jouent sur la crédulité des utilisateurs d'outils informatiques pour perpétrer leurs forfaits. Pour cela, tout un travail pédagogique sera nécessaire pour enseigner aux salariés les bonnes pratiques individuelles et collectives qui sont nécessaires. Vous pouvez par exemple organiser des mises en situation à travers des attaques factices pour aiguiser les capacités de vos salariés à répondre aux cyberattaques et leur faire comprendre l'intérêt du RGPD.

En conclusion

En résumé, les enjeux de la sécurité informatique pour les entreprises sont énormes. Une mauvaise politique de sécurité informatique peut paralyser les activités de toute une organisation. Il faut donc anticiper les risques et former vos collaborateurs. Il est également important d'utiliser des outils fiables pour la gestion des données sensibles. NetExplorer vous accompagne sur ce plan avec une plateforme réellement sécurisée, simple et facile à prendre en main.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.