Qu'est-ce que le made in France ?

Qu'est-ce que le made in France ?
30 juin 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Les produits fabriqués en France ont de plus en plus le vent en poupe. Ces produits se démarquent par des marquages comme « made in France », « fabriqué en France », « conçu en France » ou encore « produit en France ». Ils sont plébiscités par près de 85 % des consommateurs. En dehors des produits physiques dans d'autres domaines, de plus en plus de produits et services numériques made in France sont proposés au public. Mais qu'est-ce que le made in France ? Quel crédit devrait-on lui accorder ? Quelle est la réglementation qui l'encadre ? Découvrez dans cet article un tour d'horizon complet sur le made in France.

Que signifie concrètement le made in France ?

« Made in France » est une mention d'origine que les entreprises peuvent indiquer sur leurs produits. Elle désigne la provenance française de la marchandise qui la porte.

Au-delà de l'identification d'origine, le marquage « made in France » est porteur de sens. Il encourage les Français à consommer local, notamment dans le contexte actuel de la mondialisation.

made in France

Tous les produits peuvent-ils porter la mention made in France ?

Il n'existe à ce jour aucune définition juridique pour le made in France. Cette indication n'est donc pas obligatoire sauf pour les produits alimentaires comme la viande, les fruits et les légumes. Pour les autres produits (meubles, aéronautique, art de vivre, véhicules, vêtements, bijoux, électroménager…), les fabricants peuvent donc décider de mettre en avant ou non cette mention.

Les entreprises françaises du secteur numérique et high-tech tentent depuis quelques années d'exploiter la piste de la mention « made in France » pour mettre en avant leurs produits et leurs services. Certes, le quasi-monopole de l'Asie (notamment la Chine) et des États-Unis dans ce secteur ne rend pas la tâche facile. Mais les produits électroniques et informatiques sont de plus en plus souvent produits en France. En voici quelques exemples :

  • QOOQ, une tablette tactile culinaire ;
  • Adok Aura, un ordinateur mobile à projecteur tactile intégré ;
  • Echo, une marque de smartphones peu coûteux…

En dehors des produits électroniques, de multiples services SaaS made in France sont à la disposition des entreprises et des professionnels. NetExplorer, votre solution de stockage sécurisé, en est un parfait exemple.

De plus, la French Tech et plusieurs autres organisations sont à pied d'œuvre pour promouvoir la technologie française. Il existe dans l'Hexagone de très bons ingénieurs qui ne cessent de contribuer à la reconnaissance du made in France technologique à l'échelle internationale.

Pour profiter de ces pépites, de nombreux industriels de l'informatique comme IBM, Cisco, Huawei ou encore SAP viennent créer des centres de recherche et développement en France. Les entreprises françaises du secteur numérique et technologique ont donc un réel défi à relever.

Pourquoi les produits fabriqués en France sont-ils autant plébiscités ?

Les produits de fabrication française séduisent un nombre croissant de consommateurs dans l'Hexagone pour de nombreuses raisons. La première raison souvent mentionnée est le soutien apporté à l'économie nationale. En privilégiant les produits manufacturés en France, le consommateur choisit de :

  • Soutenir l'emploi dans le pays ;
  • Préserver l'environnement ;
  • Favoriser la transmission des savoir-faire…

En outre, le made in France est aussi un gage de qualité, de sécurité d'usage du produit et surtout de respect des droits de l'homme et de plusieurs autres normes sociales. En réalité, il existe plusieurs instances de contrôle qui s'assurent du respect des conditions requises pour qu'un produit reçoive la mention made in France (on y reviendra).

De même, en achetant un produit de fabrication française, vous avez la certitude qu'il ne vient pas de l'autre bout du monde. Vous êtes sûr qu'il n'a pas été fabriqué par des travailleurs sous-payés.

Comment procéder pour apposer « made in France » sur un produit ?

Même si le marquage « made in France » n'admet pas une définition juridique stricte, il obéit tout de même à des règles précises. Certains organismes ont prévu des points de contrôle qui permettent de ne pas en abuser. Ce sont les services de douanes qui requièrent le plus haut niveau d'exigence en la matière.

Lorsqu'une entreprise souhaite faire porter la mention de la fabrication française à ses produits, elle doit s'assurer de respecter ce que l'on appelle le principe d'origine non préférentielle. Il s'agit d'un principe défini par les services de la douane et qui s'applique notamment dans les cas où plusieurs pays interviennent dans la chaîne de production.

La nationalité du produit final correspond au pays dans lequel ledit produit a connu sa dernière transformation substantielle. Lorsque ces conditions sont respectées vous pouvez mettre en avant le made in France pour votre produit ou votre service. On retrouve aujourd'hui un nombre croissant d'entreprises françaises du numérique et de la high-tech qui s'inscrivent dans cette démarche.

Il va sans dire que si vous fabriquez entièrement un produit sur le sol français en utilisant des matières premières françaises, vous gagnez d'office le droit d'apposer le marquage « Made in France ». Par ailleurs, si au moins 45 % de la valeur ajoutée de vos produits a été réalisée en France, vous pouvez toujours brandir sans hésiter la mention « Made in France ».

En plus de respecter le code des douanes, il faut aussi respecter le code de la consommation avant de pouvoir étiqueter vos produits « made in France ». En effet, dès que vous mettez votre produit en vente sur le marché français, sa provenance sera contrôlée par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Pour insister sur l'origine de leurs produits, certains professionnels souscrivent à des labels. Le label Origine France Garantie est l'une de ces certifications qui bénéficient d'une grande notoriété. Cette mention attribuée par un organisme indépendant obéit à des critères spécifiques. Parmi les autres labels qui permettent de donner plus de visibilité à l'origine d'un produit fabriqué en France, on peut citer :

  • Indication géographique ;
  • Entreprise patrimoine vivant ;
  • France Terre Textile.

C'est pour toutes ces raisons que NetExplorer a choisi de mettre à votre service des datacenters franciliens de qualité supérieure.

Y a-t-il des sanctions prévues en cas d'utilisation abusive du made in France ?

La mention « made in France » représente à elle seule un argumentaire de ventre très efficace. Près de 3 Français sur 4 sont prêts à payer plus cher un produit manufacturé sur le territoire français. Ainsi, certains artisans, entreprises et producteurs revendiquent abusivement l'authentification de la fabrication française par opportunisme commercial.

C'est pour décourager ces pratiques que la loi interdit l'apposition mensongère du marquage « made in France » ou de toute autre indication d'origine inexacte. D'après le Code de la consommation, une entreprise qui indique une origine trompeuse pour ses produits s'expose à une amende de 37 500 €. De plus, en posant cet acte, son dirigeant commet une infraction qui peut lui valoir 2 ans d'emprisonnement.

En résumé, le made in France est un marquage qui indique la provenance française d'un produit ou service. Cette mention dispose d'une cote sans cesse croissante auprès des consommateurs en raison des avantages qu'elle implique, notamment en termes de sécurité et de qualité. Parmi les produits qui peuvent être étiquetés made in France, ceux du numérique et du high-tech sont stratégiques pour le pays.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.