Quelles sont les différences entre Cloud privé, public et hybride ?

Quelles sont les différences entre Cloud privé, public et hybride ?
28 février 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Depuis quelques années, les solutions du cloud computing sont de plus en plus souvent adoptées par les entreprises. Ce mode de stockage de données présente plusieurs avantages qui font le bonheur des sociétés en pleine croissance. Pour le stockage virtuel des données, trois possibilités existent : le cloud privé, le cloud public et le cloud hybride. Quelle peut bien être la différence entre ces 3 versions du cloud ? Cet article vous éclaire sur le sujet.

Le cloud privé : qu'est-ce que c'est ?

Avec le cloud privé, l'infrastructure informatique mise à la disposition de l'utilisateur lui offre un environnement entièrement privatif et isolé. Son accès n'est possible que pour vous et pour vos collaborateurs qui ont un compte et une autorisation.

Vous avez la possibilité de gérer vos données entièrement dans votre entreprise (en interne). Mais cette solution nécessite un investissement. Vous aurez à installer les outils informatiques matériels et logiciels nécessaires, à recruter le personnel indispensable et à faire des opérations de maintenance. C'est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises ne choisissent plus les infrastructures informatiques sur site pour avoir un cloud privé. Le recours à un prestataire externe est une meilleure solution pour assurer la sécurité des données sensibles.

Un prestataire comme NetExplorer met à votre service du matériel de dernière génération pour stocker et sécuriser les données dans des datacenters performants en France. NetExplorer, en utilisant des serveurs et boîtiers HSM fiables, propose un espace sécurisé pour le partage des fichiers et le travail collaboratif, avec des droits d'accès avancés.

sécurité cloud

Avantages et limites d'un cloud privé

Dans un cloud privé, en raison des protocoles de sécurisation avancés conformes à la norme ISO 27001, les données sont gérées de façon confidentielle. Aucune autre entreprise ne peut avoir accès à votre cloud ou même y déposer ses fichiers à moins que vous lui donniez les mots de passe. Pour les entreprises qui transitent des données sensibles sur le net (les banques, les multinationales), le cloud privé est de loin l'option la plus adaptée. Même si vous avez une TPE ou une PME et que vous voulez protéger vos données contre les piratages de plus en plus nombreux, c'est aussi l'option à préférer.

De plus, vous pouvez prévoir un budget fixe lorsque vous faites appel à un prestataire externe. En effet, les offres disponibles pour le cloud privé sont à un tarif fixe d'utilisation. La facture ne variera pas en fonction du flux de données. Vous paierez toujours le même prix d'un mois à un autre. Le prix de départ reste le même, à moins que vous ne demandiez des serveurs d'une capacité plus grande ou d'une puissance plus élevée.

Quid des limites du cloud privé ?

Les limites du cloud privé se ressentent plus lorsqu'on choisit une infrastructure sur site en interne. Le coût d'installation est élevé et tous les frais ultérieurs seront à la charge de l'entreprise. On peut donc voir la facture finale augmenter de manière exponentielle.

De plus, chaque serveur installé a une capacité précise. Lorsque le flux de données augmente, le cloud privé devient moins réactif et les performances peuvent en pâtir.

Le cloud public ou le cloud mutualisé

Contrairement au cloud privé qui est dédié à une seule entreprise, le cloud public est accessible à plusieurs entreprises en même temps. Cependant, cela ne veut pas dire que ces entreprises ont accès aux données des autres. Les données de tous les comptes sont stockées sur un ou plusieurs serveurs communs.

Les avantages du cloud mutualisé

Le grand avantage du cloud public est qu'il met souvent à la disposition de ses utilisateurs un espace de stockage plus grand que celui du cloud privé. Vous pouvez donc y déposer des quantités importantes de données. De plus, même durant les pics d'activité, un ralentissement du système est rare. La flexibilité des ressources disponibles fait que l'écosystème est rapide.

Un autre atout de poids du cloud public est qu'il est accessible à un coût très faible. Chaque entreprise paie une partie des frais de façon isolée, et aucun utilisateur n'a à engager des frais de maintenance.

cloud stockage données digitales

Les limites du cloud public

Il en a principalement 3 :

  • l'inexistence de coût fixe d'utilisation,
  • il peut ne pas être adapté à vos besoins,
  • vous n'avez pas forcément le niveau de sécurité que vous désirez.

Le grand hic avec le cloud public, c'est que son coût d'utilisation n'est pas fixe. Il varie selon la quantité de données stockées, téléchargées ou partagées. Votre facture peut donc rapidement grimper si votre activité a nécessité l'utilisation d'une grande quantité de données durant un mois.

Le cloud public peut aussi ne pas être adapté à vos besoins en tant qu'entreprise. Vous avez moins de contrôle sur la gestion de l'espace qui vous est allouée.

Enfin, les flux de données sensibles ne sont pas forcément à l'abri des piratages.

Le cloud hybride et ses particularités

Le cloud hybride est une combinaison du cloud privé et du cloud public. Il est souvent utilisé par les entreprises dont les besoins de stockage ont une croissance continue.

Avec cette solution mixte, les entreprises naviguent aisément entre le cloud privé et le cloud public. Elles peuvent stocker certaines données sensibles sur le cloud privé et d'autres qui sont moins sensibles sur le cloud public. Cette solution digitale est pratique lorsque des besoins temporaires dépassent les ressources du cloud privé. On peut profiter en simultané de la grande sécurité du cloud privé et du grand espace de stockage du cloud mutualisé.

Qu'est-ce qui peut bien vous freiner si vous voulez utiliser le cloud hybride ? La solution peut engendrer des dépenses supplémentaires non négligeables. Pour cette raison, cette option est rarement adoptée par les petites et moyennes entreprises.

Que retenir ? La gestion et le stockage des fichiers numériques dans le cloud privé, public ou hybride, sont techniquement faciles à réaliser. Vos moyens et besoins définiront vos choix. Mais le cloud privé géré par un prestataire externe comme NetExplorer est de plus en plus choisi par les entreprises de toutes les tailles. Le niveau de protection élevé et les coûts accessibles sont les principaux atouts de cette option.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.