La fiabilité du numérique est-elle en baisse à cause de l'augmentation des usages à distance ?

La fiabilité du numérique est-elle en baisse à cause de l'augmentation des usages à distance ?
08 mai 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Autrefois, pour avoir les données personnelles d'un individu, il fallait s'introduire physiquement dans son domicile ou dans son bureau pour dérober ses documents. De même, pour épier un individu, il fallait le prendre en filature ou engager un détective. Mais, aujourd'hui, tout cela semble révolu. Avec les outils digitaux, on peut voler et revendre toutes sortes d'informations en pianotant simplement sur les touches d'un clavier d'ordinateur. Depuis la France, on peut pirater les serveurs d'un fournisseur d'appareils médicaux aux États-Unis et avoir accès à une tonne d'informations confidentielles. S'il est vrai qu'il existe des solutions pour sécuriser les systèmes et contrer les attaques des pirates, la fiabilité du numérique suscite néanmoins de plus en plus la controverse.

Les facteurs qui remettent en cause la fiabilité du numérique

L'usage des solutions de communication et de gestion à distance comporte de nombreux risques qui compromettent la fiabilité du numérique. On peut citer par exemple les problèmes liés à :

  • l'omniprésence des cookies,
  • le stockage des données dans le Cloud,
  • l'espionnage en ligne,
  • la faible sécurité des réseaux sans fil,
  • l'usurpation d'identité sur les réseaux sociaux.

Certains risques sont également liés à l'utilisation des objets connectés contrôlables à distance.

Les cookies, ces espions du web

Aujourd'hui, internet est un outil incontournable qui facilite grandement la vie. On s'en sert pour faire des achats en ligne, échanger avec les amis, s'informer. Le hic, c'est qu'on laisse constamment des traces de nos passages lorsqu'on se balade sur la toile, véritables empreintes témoignant des sites et pages que nous avons visités. À l'insu des internautes, des logiciels et fichiers comme les cookies conservent les recherches et les données de navigation. Ces petits fichiers qui sont censés fluidifier la navigation peuvent également être de véritables espions qui surveillent régulièrement les internautes.

fiabilité du numérique et sécurité sur internet

Les cookies sont des témoins de connexion dont la mission est de stocker les informations d'un internaute qui se connecte pour la première fois sur un site web. Cette démarche rend l'utilisateur reconnaissable sur la plateforme à chacune de ses visites afin de faciliter la navigation. Si l'internaute tape ses identifiants (nom, adresse électronique, mots de passe…) et d'autres informations personnelles sur le site, il laisse des traces. Et ces données peuvent être exploitées par des tiers.

En somme, l'utilisation des cookies à des fins malveillantes met sérieusement en cause la fiabilité du numérique.

Le stockage des données dans le Cloud, du pain béni pour les hackers

Aujourd'hui, le recours au Cloud est une solution très prisée par les entreprises et les particuliers pour se libérer des contraintes et se prémunir des dangers. Grâce à la technologie, on stocke les données sur des serveurs à distance. Le fournisseur de Cloud ou hébergeur, lui, a la lourde responsabilité d'assurer la protection des données. Mais, le problème, c'est que les serveurs Cloud peuvent être vulnérables. Ils concentrent une quantité importante de données qui attire les pirates. Ces derniers peuvent exploiter des failles, même infimes, pour dérober des fichiers.

C'est pourquoi il est indispensable de sécuriser la gestion des données dans le Cloud grâce à des prestataires spécialisés.

Les réseaux sociaux et le vol d'identité

Depuis l'avènement des réseaux sociaux, il est possible de connaître en détail la vie d'une personne. Presque tout le monde peut avoir accès à beaucoup d'informations sur vous (photos, publications, amis, localisation) sans faire d'effort. À cela s'ajoute le fait que de très nombreux internautes étalent leur vie privée sur les réseaux sociaux.

Cette facilité d'accès aux informations privées d'autrui rend possibles toutes sortes de manœuvres frauduleuses. L'usurpation d'identité est l'une des pratiques les plus courantes sur ces plateformes. Par exemple, un internaute en France peut facilement créer un profil complet au nom d'une célébrité américaine. Il profite alors pleinement de la notoriété attachée à ce nom et peut même en faire un usage frauduleux.

Le wifi et la confidentialité des données

Avez-vous un réseau wifi au bureau ou à la maison ? Si oui, vous avez peut-être un mot de passe assez complexe. Quoi qu'il en soit, sachez tout de même que le wifi n'assure pas totalement la sécurité des utilisateurs. Comme tout autre système informatique, il possède des failles qui peuvent être exploitées par des personnes mal intentionnées. Par exemple, via des programmes malveillants, il est possible de pirater un wifi afin d'accéder à certaines informations qui transitent par le réseau (courriels, données de carte bancaire…).

De plus, sur internet, il existe une multitude de logiciels gratuits et d'astuces qui permettent de pirater un réseau wifi à l'insu de son propriétaire. Par ailleurs, les réseaux wifi publics constituent des dangers permanents pour leurs utilisateurs. La sécurité est donc un enjeu majeur en ce qui concerne le wifi et les autres réseaux sans fil.

Le piratage des données et appareils médicaux, un danger permanent

La vente de données des patients est une activité très lucrative pour les hackers. Les informations se revendent souvent à prix d'or sur le marché noir. Aux États-Unis, en 2018, plus de 15 millions de dossiers de patients ont été divulgués par des hackers. De même, le piratage des appareils médicaux est une pratique qui se répand avec l'utilisation massive des objets connectés. C'est dire que les simulateurs cardiaques, les pompes à insuline et les inhalateurs connectés peuvent être contrôlés à distance par des individus malveillants.

Fort heureusement, il y a des solutions

La fiabilité du numérique n'est pas pour autant en baisse à cause de l'augmentation des usages à distance. Malgré les problèmes sus-cités, il est bien possible de se mettre à l'abri du danger. On peut utiliser des moyens de communication à distance fiables et cryptés. Par exemple, il existe certaines applications qui permettent de mettre en place une connexion cryptée pour l'ensemble des communications provenant d'un appareil.

Le recours aux antivirus et aux pare-feu est aussi un bon moyen de se mettre à l'abri des programmes malveillants et des piratages. On peut également adopter de bons gestes et utiliser des outils fiables de stockage des données comme NetExplorer. En général, une bonne sécurisation des périphériques connectés suffit à réduire drastiquement les risques de perte de données.

Enfin, il est possible aujourd'hui de surfer sans laisser de traces avec des logiciels. De cette manière, il sera impossible pour les sites que vous visitez de collecter vos informations et de les utiliser à d'autres fins.

Que retenir ? Les nouvelles technologies ont aboli les distances, mais la protection des données privées semble plus que jamais menacée. Toutefois, de nombreuses solutions existent pour se protéger efficacement.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.