01 janvier 2021 Cloud
Le cloud en 2021 : année de tous les records ?

Le cloud en 2021 : année de tous les records ?

Le cloud computing (que l'on peut traduire par : informatique en nuage, en français) est une solution qui permet l'accès à des services informatiques à partir d'un fournisseur via Internet. Il y a notamment le cloud public, le cloud d'entreprise ou privé et le cloud intermédiaire ou hybride. Pour les entreprises, la solution cloud est d'une importance capitale puisqu'elle leur permet de réussir le partage sécurisé d'informations ou encore le stockage de leurs données. Aussi, en ces temps où le télétravail est de plus en plus répandu, le cloud s'avère incontournable dans les sociétés. Comme l'ont indiqué des cabinets de renom tels que Forrester, l'année 2021 marquera d'ailleurs un tournant décisif en ce qui concerne l'usage du cloud computing. Nous vous proposons de découvrir les tendances du cloud en 2021.

Cloud Computing : un chiffre d'affaires record prévu pour 2021

L'année 2020 aura été des plus marquantes, notamment sur les plans sanitaire et économique. Et pour cause, la pandémie due au coronavirus a bousculé les habitudes et fait émerger de nouvelles pratiques au sein des entreprises. Ainsi, le télétravail et le commerce électronique connaissent, par exemple, un essor sans précédent. Par conséquent, les fournisseurs de cloud public se sont proposés pour accompagner les entreprises à adopter le cloud, en vue de continuer d'exister et de satisfaire les clients.

Le cabinet Forrester avait prédit en début d'année 2020 que le marché des infrastructures de cloud public s'élèverait à 28 % pour des revenus estimés à 113,1 milliards de dollars en 2021. Mais cette prédiction a été tout simplement dépassée lorsque la crise sanitaire a éclaté. La pandémie de la Covid-19 a favorisé l'utilisation du cloud, on note ainsi une croissance considérable pour les acteurs majeurs du marché. Forrester a donc été contraint de revoir ses prévisions et indique désormais que le marché du cloud public devrait augmenter de 35 %, pour un chiffre d'affaires record de 120 milliards de dollars en 2021.

Les prédictions du cloud pour 2021

Des restrictions sur l'usage du cloud public

Les gouvernements du monde entier tentent tous d'avoir le contrôle sur le stockage et le traitement des données du cloud public. En 2021, les restrictions des États sur l'usage du cloud public par les entreprises devraient s'accentuer. En France, par exemple, l'hébergement de la Plateforme de Données de Santé (Health Data Hub) n'est pas du goût du gouvernement. Ce dernier essaie coûte que coûte de rapatrier les données pour les stocker sur un cloud plus européen.

L'année 2021 devrait alors voir s'accentuer les limitations d'utilisation du cloud public par les entreprises privées. Déjà, aux États-Unis, le gouvernement a posé des restrictions sur les cloud de Huawei, d'Alibaba, de Baidu et de Tencent. L'arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche ne devrait pas remettre en cause ces garde-fous mis en place par son prédécesseur, Donald Trump. Nous devrions assister, en 2021, à l'adoption de réglementations obligeant les utilisateurs de cloud public à choisir avec attention leurs fournisseurs.

Le cloud computing au service de l'intelligence artificielle

Alors que l'ingénierie de l'intelligence artificielle s'insère dans tous les domaines pour les faire évoluer, elle devra s'appuyer sur le cloud computing. Il faut signaler que les risques d'échecs d'un projet d'intelligence artificielle (IA) sont souvent liés à des problèmes de stockage, d'extensibilité et de gouvernance. Pour éviter les pertes de données pouvant occasionner l'annulation des projets d'IA, plusieurs solutions de cloud sont à exploiter.

En 2021, les organisations chargées de l'ingénierie de l'IA se verront obligées d'améliorer de façon continue les solutions informatiques. Les projets d'IA connaissant souvent de rapides changements de code ; ils devront être soumis à la solution DevOps. Cette dernière se charge principalement de l'évolution des codes. Quant à la DataOps, elle s'occupe des données alors que ModelOps sert à traiter les modèles. Le cloud s'annonce donc comme le grand allié de l'IA pour 2021.

Utilisation de cloud sans serveur

L'une des grandes prédictions concernant le cloud computing pour 2021 concerne la possibilité de se passer d'un serveur. L'architecture et le développement d'applications devraient évoluer vers le serverless computing (informatique sans serveur). Il semble évident que Kubernetes (plateforme open source visant à faciliter le recours à des clusters de serveurs) et le serverless permettront davantage aux entreprises de rendre plus performantes leurs applications. L'année 2021 verra beaucoup d'entreprises améliorer leurs stratégies de développement en ‘‘Public cloud native first''.

Il s'agira alors de déplacer des applications du cloud public vers des plateformes plus privées ou "on premises''. Le système Kubernetes et des solutions comme Google Anthos, IBM Cloud Paks ou VMware Tanzu Kubernetes permettent déjà d'y parvenir. Il est prédit par Forrester que 25 % des développeurs au monde exploiteront systématiquement les Serverless Functions en 2021. En revanche, 28 % de développeurs feront régulièrement usage des solutions CaaS (Container as a Service).

Le cloud computing en 2021

L'adoption d'une nouvelle solution : l'Edge

Les analystes estiment que le cloud computing devrait évoluer en 2021 vers l'Edge computing (informatique en périphérie de réseau). Cette dernière solution consiste à effectuer le traitement des données à l'emplacement physique de l'utilisateur ou à proximité de la source des données. Il va sans dire que l'IA et la 5G sont de nature à favoriser la popularisation de l'Edge computing.

Les fournisseurs d'Edge computing commencent par se bousculer sur le marché. Ils mettent à la disposition des entreprises des solutions de cloud pouvant être utilisées un peu partout. Aussi, les réseaux de diffusion et les fournisseurs de centres de données offriront des services de calcul dans des milliers de points de présence. La solution Edge permettra aux entreprises de satisfaire davantage leurs clients sur le plan local.

Les fonctionnalités de la solution Cloud de NetExplorer

NetExplorer s'inscrit dans la dynamique de l'évolution du cloud computing. En 2021, les fonctionnalités que nous vous proposons ne feront que se renforcer, s'arrimant aux changements dans le domaine. Tout d'abord, nous vous garantissons un environnement numérique de travail favorisant la productivité avec notamment le partage de fichiers par lien. Aussi, nous vous proposons des outils collaboratifs qui facilitent le travail à plusieurs.

Notre plateforme Cloud NetExplorer vous sert donc à centraliser tous les documents en un seul espace de travail. Ce faisant, vous pourrez mieux organiser le télétravail qui s'impose, depuis le début de la crise sanitaire, comme le mode de travail de l'avenir. De même, nous accompagnons les entreprises pour le stockage des documents en ligne dans un espace absolument sécurisé. En outre, nous vous donnons la possibilité de signer numériquement vos documents.

cible
Testez gratuitement en quelques clics Créer votre plateforme et découvrez NetExplorer