Le made in France est-il plus cher ?

Le made in France est-il plus cher ?
10 juin 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Les produits fabriqués en France sont de meilleure qualité, c'est ce que pensent la grande majorité des Français. C'est pourquoi ils sont plus de 74 % à vouloir payer plus cher pour avoir des produits locaux. Mais seulement un tiers des articles distribués sur le territoire national est fabriqué en France. Comment expliquer cette situation ? Les produits fabriqués dans l'Hexagone sont-ils plus chers ? Que vaut réellement le made in France face à la concurrence ? Voici le point.

Que vaut le made in France ?

Il n'est un secret pour personne que le prix des produits français est un peu élevé. Même s'ils sont prêts à payer plus cher le made in France, les Français consomment énormément les produits étrangers. Selon une enquête réalisée en 2015, les importateurs européens de biens d'équipement français jugent les produits locaux chers. À cause de cela, les grands distributeurs français préfèrent se ravitailler à l'étranger pour réaliser de grosses marges. L'offre locale est comprise entre 38 % et 54 % chez Super U, Carrefour, Auchan et Intermarché. Chez Leclerc, Cora, Casino, Aldi et Monoprix, le pourcentage est compris entre 20 et 25 %.

made in france prix


L'impact de la main-d'œuvre sur les coûts des services et produits

Le coût de la main-d'œuvre est un des facteurs qui expliquent la différence de prix. Pour produire, il faut des matières premières ou des matériaux qui sont moins chers et plus accessibles dans certains pays. De même, il faut des ouvriers ou des travailleurs. Or, ces derniers ne perçoivent pas les mêmes salaires dans tous les pays. Le salaire moyen mensuel en France est estimé à 2238 euros en 2019, contre 885 euros en Chine, 846 euros au Portugal, 391 euros en Inde et 260 euros en Indonésie. En somme, le coût de la main-d'œuvre est élevé dans l'Hexagone où les entreprises locales misent plus sur la qualité. C'est pourquoi de nombreuses entreprises préfèrent produire en Chine ou dans d'autres pays où la main-d'œuvre est bon marché.

On estime qu'une entreprise française réalise une marge comprise entre 100 % et 200 %. Pour faire simple, pour un coût de production de 100 euros, la société française commercialisera son produit à 200 ou 300 euros. Or, une société qui produit en Chine ou en Indonésie peut faire une marge située entre 400 % et 500 %. Qui plus est, le coût de production reste très bas. Il peut être de 40 euros pour un article vendu à 400 euros.

Les coûts des certifications ont également une influence

Pour répondre aux attentes d'un public de plus en plus exigeant, le made in France rime souvent avec l'obtention de plusieurs certifications. Ces dernières ont un coût non négligeable qui s'ajoute aux frais que doivent engager les prestataires de services dans divers domaines. Par exemple, pour offrir un écosystème informatique de qualité aux professionnels et aux entreprises, NetExplorer, leader du cloud privé made in France, a obtenu les certifications ISO 27001, ISO 9001, et HDS. Ainsi, les fichiers numériques stockés sur notre plateforme sont hautement sécurisés et nous pouvons garantir un SLA de 99,9%.

Produits français : une cherté relative

Cependant, il faut relativiser la cherté des produits français. Tout d'abord, parce que le made in France génère des revenus et crée de l'emploi local. Selon les chiffres de l'INSEE, le secteur du textile made in France représente près de 40 000 emplois, avec un chiffre d'affaires d'environ 7,2 milliards par an. Et les Français en sont bien conscients. 93 % de la population estime que l'achat des produits locaux permet de soutenir l'emploi et les industries.

De plus, dans l'Hexagone, les conditions de travail sont bien meilleures que dans plusieurs autres pays. Le temps de travail est de 35 heures par semaine, contre 40 en Indonésie et au Portugal, 44 heures en Chine, 48 heures en Inde. Comme évoqué plus haut, la rémunération est également meilleure dans l'Hexagone.

Une empreinte écologique plus faible

La grande majorité des Français (84 %) pense favoriser la préservation de l'environnement en s'offrant des produits locaux. Ces derniers ont une empreinte carbone plus faible que ceux qui sont fabriqués dans d'autres pays.

Un produit fabriqué en France parcourt moins de kilomètres pour arriver au consommateur qu'un produit provenant de l'autre bout du monde. L'émission de dioxyde de carbone se trouve donc considérablement réduite.

De plus, les normes environnementales strictes que respectent les industries françaises permettent également de réduire considérablement la pollution comparativement à d'autres pays. Par exemple, on estime à 70 % le nombre de cours d'eau pollués en Chine par les déchets toxiques des industries textiles.

industries normes écologie


Le made in France permet de valoriser les produits locaux

Certains produits français sont très appréciés à l'étranger. Il s'agit entre autres du cognac, du champagne et des parfums. Près de 206 millions de bouteilles de Cognac ont été vendues en 2017 à l'étranger pour un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros (chiffres du Bureau national interprofessionnel du Cognac). Selon les statistiques, plus de 30 millions de bouteilles de champagne Moët ont aussi franchi les frontières. Le parfum Lancôme du groupe français L'Oréal « La vie est belle » reste l'un des parfums les mieux vendus en 2017 sur le marché international.

D'autres produits comme les voiliers tricolores sont aussi très appréciés hors du territoire national. Entre 2013 et 2014, le chiffre d'affaires dans ce secteur a représenté 535 millions d'euros. Enfin, depuis 1950, date de son lancement, le célèbre stylo BIC s'est écoulé à plus de 100 milliards d'exemplaires, permettant au groupe français de réaliser un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros. 45 % de ces ventes ont été réalisées en Amérique du Nord. Dans l'industrie textile, la France est mondialement connue avec ses produits de qualité et de luxe. Paris est considérée comme la capitale de la mode.

Les produits français ont du potentiel et s'exportent bien. En 2015, les exportations d'habillement représentaient un chiffre d'affaires de 8,8 milliards d'euros. Les exportations de textile, d'équipements mécaniques et de matériel de transport en direction de l'Allemagne ont généré un montant record de 67,5 milliards d'euros.

Le made in France : gage de qualité et respect des normes

Pour 92 % des Français, les produits locaux sont de bonne qualité. 87 % d'entre eux assurent que les produits made in France sont fabriqués selon des normes socialement respectueuses des salariés. En France, on met un accent particulier sur le respect des normes et la sécurité du consommateur. La majorité des produits fabriqués dans l'Hexagone portent les labels représentatifs de qualités des produits. On peut citer entre autres :

  • L'AOC (Appellation d'Origine contrôlée) ;
  • L'IGP (Indication Géographique Protégée) ;
  • Le label STG (Spécialité Traditionnelle Garantie) ;
  • Le Label rouge.

On retient que les produits fabriqués en France sont de qualité supérieure. Ils sont conçus dans de bonnes conditions de travail et leur empreinte carbone est faible. Mais la qualité a un coût. C'est pourquoi de nombreux consommateurs préfèrent acheter les produits étrangers moins chers qui envahissent le marché local. Cependant, acheter les produits fabriqués localement est une démarche louable pour contribuer à l'économie nationale. Cela demeure également vrai dans le secteur digital où de multiples acteurs français comme NetExplorer proposent des services de qualité qui respectent les normes.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.