Cybersécurité : le portrait des menaces de 2021

Cybersécurité : le portrait des menaces de 2021
26 février 2021
Publié par Équipe NetExplorer

La pandémie du coronavirus a profondément bouleversé les habitudes dans tous les secteurs d'activité. C'est ainsi que les entreprises ont été contraintes de revoir leur mode de fonctionnement au cours de l'année 2020. Face aux nombreuses restrictions imposées par les autorités sanitaires, l'utilisation intensive d'internet s'est désormais imposée aux entreprises et tend à devenir la norme. Malheureusement, ce nouveau mode de collaboration a mis en évidence de nombreuses failles de sécurité. Celles-ci ont énormément profité aux cybercriminels, comme en témoignent les statistiques de cybersécurité de 2020. Avec la crise sanitaire qui se poursuit, l'année 2021 ne s'annonce pas sous de bons auspices. Alors à quoi faut-il s'attendre en 2021 en matière de cyberattaques ? Comment y faire face de manière efficace ?

Le portrait des menaces informatiques en 2021

Le télétravail augmente la nécessité des mesures de protection

Avec l'essor du télétravail, l'utilisation d'internet pour les échanges de données sensibles a grimpé. Par exemple, avec les consultations en ligne dans le domaine de la santé, une grande quantité de données à caractère personnel transitent désormais par le web ! C'est la même tendance dans presque tous les autres secteurs d'activité. Cela ne passe bien évidemment pas inaperçu aux yeux des hackers. Ceux-ci ont plusieurs méthodes efficaces qu'ils continueront d'utiliser pour atteindre leurs objectifs.

Phishing

L'instauration du télétravail dans les entreprises du jour au lendemain sans grande préparation a préparé le terrain pour les cybercriminels. En effet, l'hameçonnage, encore appelé phishing, a été le principal moyen utilisé par les pirates informatiques l'année dernière. La plupart des attaques consistaient en l'utilisation de noms de domaine contenant le nom de plateformes telles que Zoom pour appâter les internautes les moins vigilants. Certains pirates ont mis en ligne de faux programmes d'installation de logiciels de visioconférence pour recueillir de nombreuses données personnelles.

C'est ainsi qu'en 2020, les cas de phishing ont connu une hausse de 220 %. Et avec la situation qui prévaut actuellement, les tendances ne s'annoncent pas bonnes pour la suite de 2021. D'après les projections de Versa, d'ici la fin de l'année, 50 % des salariés seront toujours en télétravail soit de manière permanente ou temporaire. Le risque de phishing demeure donc très grand et la vigilance doit être de mise.

Ransomware

Tout comme le phishing, les cas de ransomware ont également fait parler d'eux en 2020. Encore appelés rançongiciels, les ransomware sont des logiciels espions que les cybercriminels introduisent de manière illégale dans le système informatique des entreprises. Le principe est simple : crypter les données d'une entreprise et exiger une rançon pour que la société puisse les récupérer. Les pirates disposent de plusieurs moyens de pression pour faire céder les entreprises qui refusent de payer la rançon exigée (menaces de voir les informations confidentielles diffusées ou détruites).

Avec la Covid-19, les attaques par ransomware à l'échelle mondiale ont connu une hausse de plus de 50 % au troisième trimestre de 2020. Pour l'année 2021, tous les voyants sont au rouge et il y a déjà eu un cas rendu public et ayant affecté une grosse entreprise, celui de CD Projekt Red.

Les objets connectés en entreprise seront ciblés

Avec l'évolution de la technologie, de nombreux dispositifs IoT sont en train d'être progressivement déployés dans les entreprises. Ces gadgets électroniques feront partie des principales cibles des hackers en 2021. Tout comme les années précédentes, ils y trouveront un moyen de récolter facilement les données confidentielles des entreprises ou des particuliers. D'après certaines prévisions, d'anciens malwares visant des appareils informatiques tels que les imprimantes et les routeurs referont surface sous des formes modernes et plus agressives en 2021.

La difficulté de tracer les cybercriminels est plus grande

Il est important de savoir que les cybercriminels ne dorment pas sur leurs lauriers ! Ils sont constamment à la recherche de nouvelles astuces pour peaufiner leurs techniques d'attaque et de camouflage. Ainsi, la complexité et la grande variabilité des techniques utilisées pour les cyberattaques ne permettent pas toujours d'identifier facilement les pirates qui se cachent derrière ces actes odieux. Aux États-Unis par exemple, la chance d'identifier et de poursuivre un cybercriminel est de l'ordre de 0,05 %. Ce chiffre est beaucoup plus bas dans les autres pays du globe.

Selon les experts de Sophos (entreprise britannique spécialisée en cybersécurité), le tableau est encore plus sombre pour 2021. Pour ces experts, les cartels de cybercriminel finiront par atteindre le même niveau de perfectionnement que certains États-nations. L'intelligence artificielle pourrait être la cheville ouvrière de cette transformation.

La cybersécurité en 2021

Comment se prémunir contre ces menaces ?

Face à toutes ces menaces, les entreprises doivent prendre certaines mesures pour se protéger. Entre autres, vous devez :

  • Choisir un hébergeur de donnée fiable et performant ;
  • Effectuer régulièrement des analyses de vulnérabilité planifiées et établir une politique de correction automatique des failles sécuritaires ;
  • Mettre en œuvre des mesures de contrôles stricts et de mises à jour régulières des mots de passe ;
  • Implémenter l'authentification à plusieurs facteurs sur vos comptes professionnels et postes de travail ;
  • Activer l'authentification NLA pour sécuriser les connexions à distance (le RDP notamment) ;
  • Organiser des séances de sensibilisation à la sécurité informatique ;

Certes, ces mesures ne vous immuniseront pas contre les tentatives de piratage, mais elles vous permettront de réduire considérablement votre vulnérabilité et donc de protéger vos entreprises et les données que vous traitez.

NetExplorer vous aide à avoir une meilleure cyberprotection

Pour vous prémunir contre les cyberattaques en 2021, faites confiance à NetExplorer, le spécialiste français de la gestion des fichiers dans le Cloud. Nous garantissons la sécurité et une gestion centralisée de vos fichiers à travers les solutions sur mesure que nous vous proposons.

Une plateforme de gestion des documents sensibles et de travail collaboratif

L'espace de stockage dématérialisé de NetExplorer est la solution idéale pour la gestion des données sensibles de votre entreprise. Grâce à notre formule d'hébergement innovante, vous pouvez centraliser l'ensemble de vos documents sur un même espace de travail pour une meilleure collaboration au sein de votre entreprise.

Vous pouvez créer autant de dossiers que vous le souhaitez et attribuer des droits d'accès à vos collaborateurs. En fonction de leur niveau d'accréditation, ils pourront librement travailler seuls ou avec d'autres utilisateurs sur des projets. Au besoin, vous pouvez aussi mettre en œuvre des mesures de contrôles d'accès et une authentification à deux facteurs.

Des datacenters ultras sécurisés situés en France

Nos infrastructures de stockage de données sont toutes implantées en France. Nous sommes soumis aux législations européennes et françaises (RGPD) en la matière. Vous n'avez donc rien à craindre, car la protection maximale de vos données est garantie.

Les services d'un prestataire certifié ISO

NetExplorer est certifiée ISO 27001, ISO 9001 et ISO 14001 pour le niveau de sécurité qu'elle offre, la qualité de ses services et son engagement écologique. En plus de cela, notre datacenter principal est certifié SSAE16/ISAE3402 SOC-1 Type/ HDS et PCI-DSS.

En conclusion, on retient qu'il faudra redoubler de vigilance et d'efforts afin de ne pas être victime de cyberattaques en 2021. Avec les solutions de NetExplorer, vous pouvez mettre votre entreprise à l'abri des assauts des hackers.

Partager cet article :