Pourquoi la santé évolue elle aussi vers le numérique ?

Pourquoi la santé évolue elle aussi vers le numérique ?
29 mai 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Aujourd'hui, les technologies numériques sont partout dans notre quotidien et dans les entreprises de presque tous les secteurs. Elles permettent d'avoir accès à une grande quantité d'informations et changent profondément les habitudes.

Le domaine de la santé n'est pas épargné. Des solutions spécifiques sont dédiées à ce secteur avec plusieurs innovations. Le numérique a permis de digitaliser le parcours santé de chaque patient, en offrant plus de simplicité dans les démarches thérapeutiques. Voulez-vous en savoir plus ? Découvrez dans cet article comment le numérique a fait évoluer le domaine de la santé.

Le numérique facilite la consultation

La téléconsultation est une consultation réalisée à distance par vidéotransmission. Un patient peut consulter un médecin généraliste ou un spécialiste tout en restant chez lui, seul ou accompagné d'un autre membre du corps médical. Ce dernier peut être un infirmier par exemple.

La consultation peut aussi se faire dans un endroit dédié et spécialement équipé à cet effet. Dans ce cas, l'état de santé du patient et la raison de la consultation détermineront en grande partie le choix de l'endroit et son aménagement. Il faudra peut-être installer certains appareils pour faciliter le diagnostic ou la présence d'un professionnel. On peut utiliser une maison de santé, une pharmacie ou d'autres lieux publics qui sont facilement accessibles.

téléconsultation santé numérique

Dans un cas comme dans l'autre, les nouvelles technologies du numérique permettent de consulter le médecin simplement via un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone doté d'une webcam et d'une bonne connexion internet.

La téléconsultation est très utile, surtout pour les patients qui ont des problèmes de mobilité. Elle réduit également les temps d'attente trop longs dans les hôpitaux et les cliniques. Il revient au médecin d'évaluer la pertinence d'une prise en charge médicale à distance. Lorsqu'il prend la décision de la téléconsultation, un rendez-vous est pris en ligne avec le patient. Grâce à un lien d'invitation spécial ou une application de communication, l'échange vidéo peut se faire de façon sécurisée. À la fin de la consultation, le médecin peut établir une prescription qui sera transmise au patient sous format papier ou électronique.

En France, depuis septembre 2018, les consultations médicales à distance sont remboursées par la Sécurité sociale. Cela motive plus de patients à demander une téléconsultation lorsque c'est possible. Entre septembre 2018 et septembre 2019, plus de 60 000 téléconsultations ont été prises en charge.

En dehors des premières consultations, la télémédecine trouve également son utilité dans la réduction des durées d'hospitalisation. Un patient qui n'est plus en danger peut regagner le confort de son domicile et suivre son protocole de traitement depuis la maison avec l'aide d'un infirmier. Par la consultation à distance, le médecin traitant peut s'enquérir alors de l'évolution de sa convalescence.

La téléexpertise permet une meilleure collaboration entre les spécialistes

On parle de téléexpertise lorsqu'un médecin demande l'avis d'un de ses confrères sur la prise en charge d'un patient à partir d'une messagerie sécurisée ou une solution de télémédecine. Un médecin généraliste peut par exemple avoir besoin de l'avis d'un spécialiste. Deux médecins spécialistes peuvent plus aisément partager un diagnostic, une lecture d'analyses ou discuter de la nécessité d'examens complémentaires pour prescrire un traitement plus adapté.

La téléexpertise est un moyen pour le médecin d'étudier le dossier d'un patient en ayant à sa disposition les données médicales envoyées par un collègue. Contrairement à la téléconsultation, une communication par vidéotransmission n'est pas forcément nécessaire. Le but est d'offrir une prise en charge rapide et de meilleure qualité au patient.

Bien souvent, la téléexpertise fait intervenir des données numériques stockées dans le Cloud. Pour éviter les fuites et les vols de données, il est important pour les acteurs du secteur de la santé d'utiliser des solutions fiables. NetExplorer met au service des professionnels de santé des infrastructures certifiées HDS. Ainsi, avec nos solutions, vos données tout comme celles de vos patients sont en sécurité et vous pouvez les partager aisément avec des collègues.

Le dossier médical partagé améliore les soins de santé

Le dossier médical partagé, appelé DMP, est un carnet de santé en ligne qui regroupe toutes les informations médicales d'une personne. L'objectif est de réunir l'ensemble des données médicales d'un patient et de les rendre accessibles aux professionnels de santé.

Le DMP est important, car il met à la disposition des médecins tout ce qu'ils doivent savoir sur votre état de santé et vos antécédents médicaux. En ayant rapidement ces informations, un temps précieux est gagné pour vous administrer les soins dont vous avez besoin. C'est un outil particulièrement efficace pour les patients qui ont une maladie chronique, les femmes enceintes qui sont appelées à consulter souvent et ceux qui voyagent beaucoup.

Prenons l'exemple d'une urgence : un accident de la circulation peut amener une personne dans un hôpital où il n'a jamais reçu de soins. Elle est alors une parfaite inconnue pour les médecins de l'hôpital. Ils devront procéder à différents examens avant de la soigner convenablement, surtout si aucun membre de la famille n'est présent pour répondre aux questions.

Si le patient possède un dossier médical partagé, les professionnels de la santé qui doivent le prendre en charge sont rapidement informés sur les pathologies dont il souffre, ses traitements en cours, ses antécédents médicaux, son groupe sanguin, ses allergies… Avec toutes ces informations, l'équipe médicale évitera des examens inutiles ou redondants. Cela permettra non seulement de gagner du temps dans les interventions, mais aussi d'éviter les interactions médicamenteuses et de réduire les coûts pour l'assurance maladie.

Il est également possible pour les patients de faire figurer dans leur dossier médical partagé les coordonnées des membres de leur famille ou des personnes à contacter en cas d'urgence. Des directives particulières en cas de fin de vie (relatives au don d'organes par exemple) peuvent aussi être mentionnées dans le dossier médical.

Les objets connectés favorisent un meilleur suivi médical

Les objets connectés sont de plus en plus utilisés pour la surveillance des patients à distance. Ils permettent par exemple de vérifier régulièrement des constantes physiologiques telles que la glycémie et la tension artérielle . Ces objets peuvent envoyer en temps réel les informations nécessaires au médecin qui peut intervenir très rapidement si cela est nécessaire. Sans ces informations, le personnel de santé utilise des rapports plus ou moins subjectifs des patients qui essaient d'expliquer ce qu'ils ressentent, souvent sans trouver les bons mots.

Les appareils connectés sont également efficaces pour mieux surveiller la progression d'une maladie chez un patient et changer le protocole de traitement au besoin. Ils permettent donc de prodiguer des soins de santé plus personnalisés et plus efficaces à chaque patient.

On retient donc que de façon générale, les progrès dans le domaine du numérique permettent au grand public d'accéder à des soins sur mesure et d'une meilleure qualité. Les professionnels du corps médical peuvent s'appuyer désormais sur les solutions innovantes comme la télémédecine, les dossiers médicaux partagés, les objets connectés… Cependant, pour avoir plus de protection dans l'utilisation des innovations numériques dans le secteur de la santé, il est important d'avoir recours à des solutions certifiées HDS pour le stockage des données, comme ce que vous propose NetExplorer.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.