Comment est l'usage d'internet dans les autres pays ?

Comment est l'usage d'internet dans les autres pays ?
02 juin 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Internet est disponible dans tous les pays du monde, mais sa vitesse varie d'un pays à un autre et d'une région à une autre. Comment expliquer ces différences de débits ? Quel est l'usage d'internet dans le monde ?

Top 10 des pays avec les débits les plus rapides

Le magazine new-yorkais Ceoworld, un journal d'affaires, a établi un classement sur la vitesse d'internet dans 207 pays et territoires du monde. Dévoilé en février 2020, le classement révèle un top 10 plutôt surprenant. Avec un débit moyen de 85,02 mégabits par seconde, Taïwan vient en tête, devant Singapour avec 70,86 Mb/s. L'île de Jersey (67,46), la Suède (55,18) et le Danemark (49,19) sont respectivement 3e, 4e et 5e. La 6e position est occupée par le Japon (42,77) alors que le Luxembourg (41,69) s'offre la 7e place. Avec un débit de 40,21 Mb/s, les Pays-Bas se classent 8e, devant la Suisse 38,85 Mb/s. Enfin, San Marino s'adjuge le 10e rang avec un débit de 38,73 mégabits/seconde.

Dans cette short list, 7 des 10 pays et territoires se trouvent en Europe. Avec un débit moyen de 30,4 Mbit/s, la France se classe dans le top 25. Par ailleurs, dans le monde, la vitesse moyenne de téléchargement a fait un bond. Elle était estimée à un peu plus de 11 Mb/s en 2019, contre 9 Mb/s en 2017.

À quoi est due la différence de débits ?

Pourquoi internet est-il plus rapide dans certains pays ? Plusieurs facteurs influencent la différence de débits. Il s'agit notamment de :

  • La qualité des équipements de transmission des données (ADSL ou fibre optique) ;
  • La quantité de bande passante ;
  • L'expertise des fournisseurs ;
  • La censure et le contrôle gouvernemental.

Actuellement, la fibre optique est la meilleure solution de transmission de données. Elle permet d'augmenter significativement le débit, jusqu'à 100 Mb/s. Mais la réalité, c'est que tous les pays ne sont pas encore bien outillés pour offrir une connexion internet ultra rapide à l'aide de cette technologie. Même certains pays pourtant bien développés sont encore à la traîne dans ce domaine. Cela explique en partie les disparités au niveau de la vitesse de connexion.

réseau internet dans le monde

La quantité de bande passante (quantité de données fournies en continu à un instant précis) est également un élément très déterminant. Plus elle est élevée, plus la quantité de données transférée est importante, ce qui accélère la vitesse de téléchargement. Le problème à ce niveau, c'est que la bande passante coûte beaucoup d'argent aux opérateurs qui doivent également facturer leurs clients plus cher.

Dans certains pays aux moyens limités, les fournisseurs préfèrent donc garder leur bande passante à un niveau modéré pour ne pas enregistrer des pertes. De plus, il ne suffit pas d'avoir une technologie de pointe et des équipements de dernière génération pour fournir un service de qualité. Il faut également une compétence technique avancée que tous les fournisseurs n'ont pas forcément.

Enfin, la censure et les mesures gouvernementales peuvent être à la base d'un ralentissement de la vitesse de connexion, peu importe la qualité des équipements. S'il existe des pays comme la France, le Portugal et l'Allemagne où la restriction est faible, d'autres sont connus pour leurs politiques de censure très sévères. On peut citer entre autres la Chine, la Corée du Nord, l'Iran et la Syrie.

Comment utilise-t-on internet dans le monde ?

Les habitudes des internautes sont différentes selon les pays et les continents. Voici un bref aperçu de ce qu'on observe dans certains grands pays d'Europe, d'Amérique et d'Asie.

L'Allemagne et les réseaux sociaux

En Allemagne, le débit moyen est de 21,3 Mb/s. Plus de 63 millions de personnes, environ 90 % de la population, utilisent internet. Chaque utilisateur passe en moyenne 165 minutes (2 h 45 min) par jour sur la toile. On estime à 66 % le nombre de personnes qui se connectent avec leurs smartphones, contre 57 % pour les laptops, 44 % pour les ordinateurs de bureau et 38 % pour les tablettes.

Que font exactement les Allemands devant leurs écrans ? Ils s'informent, consultent les prévisions météo, font des achats en ligne, écrivent des messages sur les réseaux sociaux. 40 millions de personnes échangent chaque semaine via WhatsApp, l'application de messagerie la plus utilisée dans le pays. Selon les statistiques, 88 % des internautes allemands effectuent leurs achats en ligne et privilégient PayPal comme mode de paiement.

La billetterie et les livres font partie des produits et services les plus prisés dans le commerce en ligne. Les Allemands aiment utiliser Amazon, Otto et Zalando en plus des sites de e-commerce locaux.

L'e-commerce en hausse en Espagne

En 2019, l'e-commerce pesait plus de 30 milliards d'euros en Espagne, soit une hausse de plus 18% par rapport à 2018. On estime à 62% le nombre de personnes qui passent des commandes sur internet. Le consommateur moyen dépense au moins 1000 euros en ligne chaque année.

Naturellement, les smartphones et les ordinateurs portables arrivent en tête des terminaux les plus utilisés pour se connecter, devant les PC (35 %). Comme mode de paiement, PayPal est en tête. Enfin, l'habillement et l'électronique font partie des produits les plus populaires en ligne.

Les produits électroménagers très prisés aux États-Unis

Aux États-Unis où 88 % de la population utilise internet, le débit moyen est estimé à 25,86 Mb/s. Plus de 67 % des Américains passe des commandes en ligne sur Amazon (56 % des ventes en ligne) et sur de nombreuses autres plateformes propulsées par Shopify, Prestashop et WooCommerce. Les produits électroménagers et les vêtements font partie des articles les plus achetés sur ces sites.

La censure en Chine, l'amour des produits textiles au Japon

En Chine, plus de 900 millions de personnes utilisent les médias sociaux locaux. Facebook, Twitter et YouTube ainsi que plusieurs réseaux sociaux internationaux sont bloqués. La Chine est la première puissance mondiale en matière d'e-commerce. Plus de 500 millions de personnes font des achats en ligne sur une population de 1,3 milliard d'individus. Le commerce électronique chinois a généré plus de 1,14 milliard de dollars en 2017. On estime à 61 % le taux de ventes en ligne effectuées via smartphone dans le pays. Les cosmétiques, les sacs, les vêtements et les chaussures sont en tête des produits les plus achetés en ligne.

Les produits textiles sont très demandés en ligne au Japon, où ce type d'articles représente une grande part de marché qui est estimée à des millions d'euros. Au pays du Soleil levant, le taux de pénétration de l'internet est estimé à plus de 80 %, avec un débit de 20,2 Mb/s. Le pays compte plus de 90 millions de consommateurs en ligne, sur une population de 126 millions d'individus. On estime à plus de 52 millions le nombre d'utilisateurs actifs des réseaux sociaux. Facebook arrive en tête avec 39,32 % des internautes, devant Twitter (29,08 %).

internet cloud

L'adoption du cloud dans le monde

À l'heure actuelle, ce sont les USA qui dominent ce secteur et ont le plus largement adopté le cloud. Rien d'étonnant à cela quand on sait que le cloud computing est né là-bas. L'entreprise Gartner prévoit qu'en 2022, les autres pays du monde auront encore entre 1 et 7 ans de retard sur les États-Unis dans ce domaine.

Mis à part le pays de l'Oncle Sam, les nations utilisant le plus le cloud sont actuellement le Royaume-Uni et les Pays-Bas qui ont accueilli les premiers data centers européens, ainsi que le Canada et la Pologne. La France, l'Allemagne et le Mexique ne sont pas loin derrière, mais peinent à rattraper leur retard en la matière bien que les solutions d'hébergement cloud dans l'Hexagone soient en pleine expansion.

Que retenir ?

La vitesse de la connexion dépend de plusieurs facteurs, dont la technologie et le niveau d'infrastructure. Les débits ne sont donc pas les mêmes partout. Mais l'usage d'internet reste pratiquement le même dans les pays développés. Internet est consacré aux réseaux sociaux, aux achats et ventes en ligne notamment.

Partager cet article :

Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.