Quels sont les différents types de sauvegardes ?

Quels sont les différents types de sauvegardes ?
01 décembre 2020
Mis à jour le : 17 décembre 2020
Publié par Équipe NetExplorer

Les entreprises génèrent au quotidien de grandes quantités de données qu'il est important de conserver en lieu sûr. Faire une copie de ces informations est capital, car leur perte pourrait avoir des préjudices sur le bon fonctionnement et le développement de la société. En tant que chef d'entreprise, vous devez donc trouver une solution de sauvegarde pour stocker vos fichiers de façon fiable et sécurisée.

Les types de stockages les plus utilisés

Vous avez le choix entre quatre grands types de sauvegardes pour vos fichiers : la sauvegarde complète, incrémentale, différentielle ou miroir.

La sauvegarde complète

Elle consiste à copier l'ensemble des fichiers et dossiers d'un système. Chaque fois que vous effectuez une sauvegarde complète, vous stockez entièrement et une nouvelle fois la source de données.

Ainsi, si vous avez l'habitude de faire la sauvegarde du système des ordinateurs de votre entreprise le troisième jour du mois, vous disposez à cet instant de tous vos fichiers en copie supplémentaire. Vous avez aussi une autre sauvegarde complète de votre système jusqu'à la date du 3 du mois précédent, et ainsi de suite.

Cette méthode de sauvegarde prend naturellement plus de temps et demande plus de mémoire de stockage. Cependant, lorsque vous en avez besoin, les restaurations sont les plus rapides et les plus simples à faire.

La sauvegarde incrémentale

La sauvegarde incrémentale effectue d'abord une première copie complète de toutes vos données et chaque sauvegarde qui vient après permet d'enregistrer les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde.

Cela veut dire qu'une sauvegarde initiale réalisée le 3 janvier stocke l'ensemble de vos données. Vous avez ensuite des copies partielles avec les modifications apportées entre le 3 janvier et le 3 février, le 3 février et le 3 mars, etc. Précisons que vous pouvez aussi faire des sauvegardes au quotidien.

Contrairement à la sauvegarde complète, la sauvegarde incrémentale est très rapide à réaliser, mais plus lente à la restauration. Elle possède aussi l'avantage d'utiliser peu de quantité de stockage. Ce sera cette méthode que vous utiliserez avec la plupart des systèmes de stockage en ligne.

La sauvegarde différentielle

Comme avec la sauvegarde incrémentale, la différentielle va effectuer une copie initiale et complète de tous vos fichiers et dossiers. Mais les prochaines sauvegardes vont permettre de stocker tous les changements apportés depuis votre dernière sauvegarde complète.

Ce type de sauvegarde permet d'enregistrer les données plus rapidement que la sauvegarde complète et demande aussi moins d'espace. Quant à la restauration, elle est plus rapide que celle de la sauvegarde incrémentale qui nécessite moins d'espace de stockage.

La sauvegarde miroir

La sauvegarde miroir réalise une copie conforme des fichiers de votre système. Elle s'effectue ponctuellement et prend en compte l'ensemble des données sources telles qu'elles existaient lors de la dernière sauvegarde.

Ce procédé a l'avantage de proposer une restauration rapide et ne contient pas de fichiers anciens ou obsolètes. Vous pouvez la combiner avec l'une des méthodes présentées ci-dessus pour optimiser votre méthode de stockage.

la sauvegarde miroir

Sur quel type de mémoire stocker vos fichiers ?

Après avoir identifié le type de sauvegarde qui correspond le mieux à vos besoins, vous devez maintenant choisir un emplacement de stockage idéal. Avec les progrès technologiques de ces dernières années, les supports utilisés pour le stockage de données informatiques ont largement évolué. On a ainsi effectué des sauvegardes sur disquettes, sur CD, DVD ou Bluray, sur bandes, disques durs externes, clés USB, carte mémoire, dans le cloud, etc.

Si certaines de ces méthodes sont aujourd'hui obsolètes, la plupart sont toujours utilisables. Le cloud a actuellement le vent en poupe, car il offre un moyen de stockage innovant où vous utilisez une mémoire délivrée par un fournisseur de stockage en ligne. Celui-ci dispose d'une infrastructure informatique appropriée et vous permet de bénéficier de plusieurs avantages :

  • Une sauvegarde automatique ;
  • Des coûts faibles en infrastructure ;
  • Une grande capacité de rétention ;
  • Le cryptage de vos données, etc.

Pour choisir le meilleur stockage, vous devez vous demander pendant combien de temps vous désirez les conserver et surtout quels sont risques liés à l'un ou l'autre de ces moyens de stockage. Vous choisirez aussi un support de sauvegarde en considérant les besoins spécifiques de votre entreprise.

Quelques erreurs à éviter pendant une sauvegarde de données

Maintenant que vous savez comment sauvegarder les données de votre entreprise, voici quelques recommandations qui vous aideront à éviter les erreurs commises pendant ce processus.

Ne pas oublier de sauvegarder des fichiers

Parfois, il arrive qu'un responsable n'effectue pas une sauvegarde parce qu'il ne juge pas l'information assez importante... jusqu'à ce qu'elle soit perdue. Installez donc une routine au sein de votre entreprise pour vous assurer que les fichiers sont quotidiennement sauvegardés.

Éviter d'enregistrer les copies de sauvegarde sur le même matériel que les dossiers d'origine

Si la sauvegarde de donnée consiste à en faire une copie pour la conserver, il est important que cette copie soit stockée dans un emplacement différent de celui de vos fichiers originaux. Sinon, il suffit que ce seul matériel soit endommagé pour que vous perdiez à la fois vos fichiers originaux ainsi que les sauvegardes effectuées.

Tester votre méthode de sauvegarde

Selon le type de sauvegarde que vous aurez choisi, différents processus doivent être mis en œuvre. Après avoir créé la copie, vous devez vous assurer que vos données sont réellement accessibles dans le cas où vous en auriez besoin. Le test de la sauvegarde est très important. Il permet de vérifier si un fichier est corrompu et s'il faut faire une nouvelle sauvegarde.

Exécuter la sauvegarde de façon régulière

Vous devez faire des sauvegardes aussi souvent que possible, selon la fréquence à laquelle vos informations sont mises à jour. Si vous écrivez par exemple un livre (chaque jour), mais que vous ne faites qu'une copie de sauvegarde le premier du mois, perdre vos dossiers le 30 équivaut à perdre tout un mois de travail, car vous n'aurez qu'une copie datant du mois précédent. Cela s'applique à toute activité d'entreprise.

Bien nommer les fichiers de sauvegarde

Une fois les sauvegardes effectuées, il faut veiller à garder une trace de la provenance des fichiers pour mieux vous y retrouver. Lorsque vous devrez faire une restauration, vous saurez les éléments qu'il faut récupérer et le matériel sur lequel il faut le faire.

On retient que la sauvegarde de données est une démarche primordiale pour toute entreprise désireuse de couvrir ses arrières. Vous avez le choix entre plusieurs types de stockages et différents matériels selon l'utilisation que vous faites de vos fichiers.

Partager cet article :