29 juillet 2022 Sécurité informatique Vu sur le web
Scan de l'organisation des cybercriminels

Scan de l'organisation des cybercriminels

La cybercriminalité est un fléau qui ne cesse de gagner du terrain aujourd'hui. De plus en plus organisés, les groupes cybercriminels sont désormais aussi puissants que des États. Ils se spécialisent en tant que courtiers en accès initial, développeurs de logiciels malveillants, courtiers en données, fournisseurs de ransomware-as-a-service, etc. Ces groupes cybercriminels sont dorénavant devenus de véritables entités criminelles difficiles à combattre. Découvrez avec NetExplorer comment sont structurées les différentes organisations cybercriminelles.

Cybercriminalité : des organisations criminelles très structurées

Les groupes cybercriminels ont aujourd'hui atteint un haut niveau de sophistication en développant des capacités techniques qui les placent presque au même niveau qu'un État-nation. Ces pirates informatiques mettent en commun leurs compétences et leurs capacités pour construire des attaques ultra performantes capables de faire tomber n'importe quelle cyberdéfense. Les entreprises sont les plus exposées aux cyberattaques.

L'année 2021 a été particulièrement marquée par un nombre impressionnant d'attaques informatiques réussies malgré une année 2020 qui avait tiré la sonnette d'alarme. Disposant le plus souvent d'un faible niveau de sécurité, les TPE et les PME sont les plus exposées aux pirates informatiques. En 2021, 43 % des cyberattaques visaient les petites entreprises. Bien que disposant de moyens plus importants pour se protéger, les grandes entreprises sont aussi concernées.

Seulement 38 % des organisations mondiales peuvent affirmer être équipées pour faire face à une cyberattaque. Les pirates informatiques sont regroupés en différentes organisations criminelles ayant chacune un but bien précis. Il s'agit d'un système structuré où les acteurs travaillent en harmonie pour atteindre le but. Le butin est ensuite partagé une fois la tâche achevée.

Les courtiers d'accès initial

Ce sont des cybercriminels spécialisés dans la vente d'accès aux réseaux d'entreprise à un acheteur potentiel. La vente s'effectue par l'intermédiaire de canaux fermés d'applications de messagerie, de forums ou via des marchés de violations de données. Les courtiers d'accès initial (Initial access broker ou IAB) n'effectuent pas forcément nécessairement des activités dommageables ultérieures comme la suppression, l'exfiltration, le chiffrement de données. C'est l'acheteur qui décide de l'utilisation qu'il fera des accès qu'il reçoit. Cela peut servir à déployer des ransomwares, voler des secrets commerciaux, faire fuiter des données, installer des logiciels espions, etc.

Par le passé, les courtiers d'accès initial offraient principalement leur service à des personnes mal intentionnées dont le but est de voler des IP, détruire des données d'une entreprise ou dérober des données financières d'entreprises compromises. Ils étaient surtout embauchés par des entreprises concurrentes pour le vol et l'espionnage. Aujourd'hui, les courtiers d'accès initial (Initial access broker ou IAB) sont sollicités par des gangs de ransomware qui les engagent pour compromettre les entreprises cibles.

Le XaaS

Le Xaas désigne l'ensemble des plateformes de malware-as-a-service (MaaS) ou de ransomware-as-a-service (RaaS) qui permettent à des cybercriminels de fournir des outils de ransomware, des kits de phishing et une infrastructure informatique à des personnes désireuses de mener des attaques informatiques. Comme dans le modèle SaaS (Software-as-a-Service), les fournisseurs opérant sur les Xaas peuvent rester juridiquement sûrs puisqu'ils ne sont pas responsables de l'utilisation qui est faite de leurs services. Ces groupes cybercriminels qui opèrent via le Xaas perçoivent une commission en tant que fournisseur de services.

Aujourd'hui, grâce aux modèles Xaas, il n'est plus nécessaire d'être forcément un hacker qualifié pour mener une opération cybercriminel à grande échelle. De plus en plus de cybercriminels (les IAB, les ransomware-as-a-service et les malware-as-a-service) se lancent aujourd'hui dans l'espace XaaS, pour engranger plus de profits. L'augmentation du XaaS a aidé les cybercriminels à être compétents dans un seul domaine, tout en tirant parti des services des différents autres groupes.

Les affiliés de ransomware

Ce sont des professionnels polyvalents qui peuvent être engagés par les groupes de ransomware pour différentes missions (l'achat de l'accès initial aux réseaux auprès des IAB, suppressions de données, obtention d'informations d'identification volées, etc.). Après une extorsion ou une attaque, les affiliés de ransomware perçoivent une commission sur le montant de la rançon versée par la victime de l'opération.

Les affiliés peuvent louer des plateformes RaaS pour chiffrer des fichiers avec des « ransomwares loués » pour accélérer leurs attaques. Grâce aux plateformes RaaS les affiliés de ransomware ont ainsi accès à un produit ou à un service qu'ils devraient développer eux-mêmes. Cela leur permet de se concentrer sur les aspects opérationnels de l'extorsion d'une entreprise.

Lutter contre les organisations de cybercriminels

Les groupes de menaces persistantes avancées

« Advanced Persistent Threat (APT) » ou « menace persistante avancée » désigne le plus souvent des groupes de cybercriminels soutenus par des États ou encore des cybercriminels de type État-nation. Leur objectif peut être l'espionnage politique sur une période prolongée, le sabotage ou simplement le gain financier. De nombreux acteurs non affiliés adoptent aujourd'hui les tactiques utilisées par les groupes de menaces persistantes avancées.

Ces derniers se servent souvent de logiciels malveillants conçus sur mesure et dotés de capacités de surveillance étendues. L'incident Stuxnet est l'une des attaques APT les plus connues de tous les temps. À partir de ce ver informatique, les pirates ont pu causer des dommages réels aux centrifugeuses des centrales nucléaires. Ils ont notamment infecté des ordinateurs grâce à la vulnérabilité Windows de type zero-day.

NetExplorer : la meilleure solution cloud pour protéger vos données

Face à l'augmentation du taux de cybercriminalité aujourd'hui, il est important que les entreprises optent pour des stratégies de sécurité plus efficaces pour mieux protéger leurs données. La solution cloud de NetExplorer est l'une des plus recommandées pour les entreprises qui souhaitent travailler en sérénité. Notre solution cloud vous aide à sécuriser vos données même les plus sensibles. Nos fonctionnalités avancées facilitent la sécurisation de votre système d'information.

Grâce à la double authentification, augmentez la sécurité d'accès à votre compte. Avec notre solution cloud, vous bénéficiez également d'une sauvegarde de vos fichiers sur 3 supports de stockage géographiquement distants. Cela permet de garantir la continuité de votre service et la disponibilité de vos données en cas d'attaque informatique ou de suppression des données.

Avec notre politique de rétention sur 30 jours, vous évitez toute perte de données. Un fichier supprimé par inadvertance peut être facilement restauré. De plus, nous vous protégeons contre les ransomwares et les fuites hors de votre système d'information en chiffrant et en analysant rigoureusement vos données par notre antivirus. Notre solution cloud offre une confidentialité et une sécurité absolue pour vos données.

cible
Testez gratuitement en quelques clics Créer votre plateforme et découvrez NetExplorer

Les derniers articles de la catégorie : Sécurité informatique

Le cloud, nécessaire pour la sécurité des données de santé

Le cloud, nécessaire pour la sécurité des données de santé

Si l'informatique dématérialisée a changé la donne pour de nombreux secteur...
Travail hybride et cybersécurité

Travail hybride et cybersécurité

Avec la pandémie de Covid-19, il a fallu trouver de nouvelles façons de tra...
Signature électronique : une technologie nécessaire en entreprise

Signature électronique : une technologie nécessaire en entreprise

Dans un monde où le temps représente de l'argent, chaque seconde compte. C'...