Sécurité informatique : vacances… j'oublie tout ?

Sécurité informatique : vacances… j'oublie tout ?
18 décembre 2020
Publié par Équipe NetExplorer

En matière de sécurité informatique, la règle première est de rester vigilant en toute circonstance. Et ce, que vous travailliez au bureau ou que vous soyez en vacances. Et pour cause, les cybercriminels restent en tout temps à l'affût de la moindre faille et de la moindre négligence pour accomplir leurs méfaits. Vous comptez partir en congé bientôt ? Découvrez dans cet article tous nos conseils pour partir en toute cyber-sécurité et ne prendre aucun risque informatique professionnel.

Les vacances, une période privilégiée par les pirates informatiques pour perpétrer des attaques

Si les vacances sont synonymes de repos et de relaxation pour les honnêtes gens, ils ne sont pas du tout chômés pour les pirates informatiques. En effet, ces derniers profitent de cette période de relâchement pour faire un maximum de victimes. Les études ont révélé que les hackers adaptaient leurs ruses en fonction des saisons. Durant les vacances d'été, ils misent surtout sur les emails malveillants liés aux voyages. Ils peuvent par exemple vous envoyer un email vous notifiant d'un problème avec votre vol ou votre location ou encore d'un colis précieux qui vous attend à la poste.

Dans tous les cas, le mail vous pousse à agir dans l'urgence pour résoudre le problème. Et ce, en cliquant sur un lien, en ouvrant une pièce-jointe, en communiquant une information à caractère personnel (nom, prénom, adresse, numéro de sécurité sociale, numéro de carte bancaire…). Autant d'actions qui ne sont en réalité que des pièges pour usurper vos différentes coordonnées et/ou extorquer des informations sensibles sur votre travail et votre entreprise. La prudence reste par conséquent de mise pour éviter toute menace qui peut vous coûter cher, non seulement sur le plan personnel, mais aussi professionnel.

Conseils pour partir en vacances en toute cybersécurité

Avant le départ en vacances

Des vacances sereines et cybersécurisées nécessitent une bonne préparation. Dans cette optique, il est recommandé de :

  • Faire une sauvegarde du contenu (contacts, photos, fichiers…) de vos terminaux informatiques avant le départ en vacances. Et ce, sur un espace de stockage sûr et sécurisé.
  • Vérifier comment activer la géolocalisation et le blocage de vos appareils en cas de perte ou vol.
  • Modifier les mots de passe et les codes d'accès de vos appareils en utilisant une combinaison forte, mais facile à retenir. Les spécialistes conseillent généralement de combiner des chiffres, des lettres – majuscules et minuscules – et des caractères spéciaux. Et ce, pour une longueur totale de 8 caractères au moins.
  • Créer une adresse mail dédiée à vos vacances pour éviter d'exposer vos adresses mails personnelles et professionnelles qui font partie intégrante de votre identité numérique et qui doivent par conséquent être protégées.
  • Paramétrer votre messagerie pour utiliser le protocole https.
  • Ne pas trop en dire dans vos messages d'absence.
  • Procéder aux mises à jour de logiciels sur votre serveur principal et sur une connexion sécurisée.
  • Installer un filtre de confidentialité sur les écrans de vos terminaux informatiques pour éviter tous les regards indiscrets.
  • Demander à votre entreprise tout accès au réseau professionnel depuis une connexion publique ou un terminal non identifié.

Faites attention aux réseaux Wifi publics et priorisez les VPNs

Une fois que vous serez en vacances, faites particulièrement attention aux réseaux Wifi publics. S'il est très tentant de s'y connecter lorsque le réseau 4G est faible ou défaillant, cette démarche est très risquée, car ce sont des cibles faciles pour les pirates informatiques. Pour éviter toute menace, mieux vaut ne pas utiliser les réseaux wifi en libre accès (à l'aéroport, dans les gares, à l'hôtel…). Même si ce n'est que pour aller sur les réseaux sociaux. Si vous devez absolument vous connecter, pensez à installer au préalable un VPN (virtual private network) sur le ou les terminaux que vous utilisez.

Prudence également avec les ordinateurs publics

Aujourd'hui, il est possible de travailler depuis n'importe quel terminal informatique grâce aux services Cloud et aux bureaux distants. Il faut tout de même faire preuve d'une grande prudence lorsque vous utilisez un ordinateur public, car ce type d'appareil est fortement exposé aux menaces cybercriminelles. Des pirates informatiques peuvent y avoir installé un enregistreur de frappe ou autres logiciels malveillants et ainsi voler vos identifiants, code d'accès et mots de passe.

L'idéal est de se servir uniquement de vos appareils pour vous connecter à votre session professionnelle ou pour faire des transactions financières et de n'utiliser les ordinateurs publics que pour trouver des renseignements touristiques.

Évitez autant que possible les stations de chargement publiques et apportez votre batterie externe

Dans les fils d'attente et durant les voyages, les smartphones et les tablettes ont tendance à se recharger rapidement. C'est pourquoi les structures d'accueil et de transit de grand public telles que les aéroports proposent aujourd'hui des stations de recharge en libre accès.

Si cela peut être très pratique et d'un grand secours, leur usage peut également être risqué, car les cybercriminels sont aujourd'hui en mesure de truquer ces dispositifs pour télécharger illégalement et discrètement des données ou même installer des logiciels malveillants sur les terminaux en chargement. Pour limiter les risques sans avoir vos batteries complètement à plat, le plus sécuritaire reste d'apporter avec vous votre propre chargeur ou une batterie de secours.

Méfiez-vous des réseaux sociaux

Les personnes malintentionnées sont aujourd'hui partout. Les hackers n'espionnent pas seulement vos mouvements professionnels, ils épient également tous vos moindres faits et gestes personnels. La moindre négligence peut ainsi avoir des conséquences désastreuses. La prudence reste ainsi nécessaire dans toutes les communications publiques, notamment celles que vous faites sur les réseaux sociaux. Évitez de publier vos billets d'avion et autres tickets de voyage, car les hackers sont capables de remonter vers vos informations personnelles et vers vos comptes bancaires grâce aux références qui sont marquées dessus.

Si vous avez vraiment envie de poster des photos de vacances, modifiez au préalable la confidentialité de vos publications et limitez-la aux personnes en qui vous avez vraiment confiance (familles et amis proches par exemple). Évitez surtout de faire des partages en mode public.

Partager cet article :